bientôt naw-rúz

un petit bonjour à tous les amis francophones à travers le monde; joyeux jeûne pour ceux qui observent le jeûne baha’i! nous sommes presqu’arrivés à mi-jeûne, avec seulement 11 jours qui restent avant le nouvel an baha’i—il s’agit du festival de Naw-Rúz, qui se fête le 21 mars, ou le premier jour de printemps. ici à Ottawa, l’hiver persiste encore mais se fait de plus en plus doux, au grand bonheur de tous ceux qui attendent avec impatience le grand soleil et les douces brises de l’été.

crocuses

Naw-Rúz est un mot persan (iranien) qui signifie nouveau jour. Donc, Naw-Rúz, fêté le 1er jour du printemps, représente à la fois un renouveau physique—le monde de la nature reprend la vie en toutes ses formes à partir de ce jour—et, du moins pour les baha’is, un renouveau spirituel. D’après l’histoire de la fête de Naw-Ruz racontée par M. Rochan Mavaddat, on apprend que la tradition zoroastrienne veut que le jour de Naw-Ruz démarque ce jour-là où l’homme fût créé. On voit aussi que le sixième imam (successeur du Prophète Muhammad) glorifie la fête de Naw-Ruz en ces mots:

Now-Rouz est le Jour où Dieu fit une Alliance avec les âmes de Ses serviteurs pour qu’ils Le reconnaissent comme l’Unique et qu’ils suivent Ses Envoyés et Ses preuves. C’est le Jour où le Soleil a éclairé le monde, où la brise s’est levée pour fertiliser les plantes et la terre est devenue verdoyante. C’est le Jour où l’Arche de Noé a enfin touché terre, où l’Ange Gabriel a apporté la Révélation à Sa Sainteté le Prophète, le jour où ce dernier brisa les idoles, (…) le Jour ou le Qà’im de la lignée de Muhammad, c’est-à-dire Sa Sainteté le Possesseur de la Création, se révélera !…

Pour Sa part, Bahá’u’lláh décriva la fête de Naw-Rûz dans l’encadrement du jeûne, donnant une profonde impulsion spirituelle à l’ancienne fête persane:

Loué Sois-Tu, ô mon Dieu, pour avoir fait du Naw-Rûz un jour de fête pour ceux qui ont observé le jeûne par amour pour Toi et qui se sont abstenus de tout ce que Tu réprouves. Permets, ô mon Seigneur, que le feu de ton amour, et la chaleur produite par le jeûne que Tu as prescrit les enflamment en ta Cause et les incitent à Te mentionner et à chanter tes louanges.

on a quiet weekend

new cameralook what I found laying around in the grass! it’s a new camera, a Canon PowerShot A430. I got tired of wallowing around not having a camera to take snapshots with, so I took my life into my own hands. it’s not a real fancy camera; it lacks many of the A610’s advanced features, but it seems to be an inexpensive camera that’s good for your run-of-the-mill snapshots. Expect to see more photos here in the weeks to come!

It’s Birthday month! Both my brother Gabriel and sister Catherine were born in the month of July, and we had some great festivities to celebrate both occasions. Apart from them, Kamran, Afshun, Delara, Sahba, and Sarah were among those who had birthdays recently. Happy birthday to everyone!

Bonne fête à Jessika, qui fête demain ses 22 ans à Winnipeg – plus de 1,900 kilomètres du patelin de sa jeunesse!

So this weekend has been partly quiet and partly active – on Saturday afternoon, a whole bunch of friends gathered at Morrison Quarry in Wakefield, Quebec to celebrate Sarah’s birthday ; it was a lot of fun hanging around by the clear, blue-green water of the lake, playing backgammon, socializing, goofing off, and watching people bungee-jump across the lake. Sarah’s Barbie cake was pretty cool, too (and packed full of yummy sugar!!!!!!!!!!!11) Today, Rama and I went to see the Ottawa Lynx pummel the visiting team at the Lynx Stadium, which was a convenient 5-minute walk away for me. It was my first legit baseball game (i.e., the first game in a real stadium, and the first I actually had to pay to see), raising the number of sports-related milestones in my life to four this year (first time going to see an NHL hockey game, first NHL playoff party, first time following the World Cup all the way through). We got rained on for part of the game, but it was worth it. All in all, it was fun – hopefully I’ll be able to catch a few more games!

You might also find it interesting to note that I’ll be on vacation soon, starting in the second week of August. Among other things, I’ll be visiting relatives on my mom’s side of the family; they’re having a family reunion, and hopefully I should be able to meet some of my long-lost relatives for the very first time. Yay!

bbq season is upon us…

[Update, Fri. Jun. 30: In case of rain on Sunday, the BBQ will be relocated, but will still be happening. Stay tuned for more updates!]

[Update, Tues. Jun. 27: If you’re coming and you want to eat, please bring your own meat (or suitable veggie options, depending on your preference)! Otherwise, we may not have enough food for everybody.]

lac philippeAs mentioned on MartinsQuest.com, Doberman Pizza is sponsoring a Canada Day weekend BBQ at Lac Philippe on Sunday, July 2nd in Gatineau Park. It’ll be an informal, unassuming gathering of friends for swimming, sports and BBQ – a great chance to socialize, meet new people, and just hang around and have fun. Previous years’ picnics at Lac Philippe have yielded immense fun and good times, and we hope that this year will be no exception.

People are encouraged to bring food, picnic/BBQ supplies, swim trunks, beach towels, volleyballs, footballs, soccer balls, and whatever else. Anyone wanting to bring big-ticket items (such as their own barbecue/grill/hibachi) or offer rides to/from the site can e-mail me and can expect lots of brownie points!

popping chips @ lac philippeWe will be driving in early (9-10 AM) to claim a spot by the beach, and lunch should start up around 12 PM. Vegetarian options will be available (strict vegans may have to bring a picnic lunch).

For more info e-mail me. Also, bookmark this site and keep visiting during the week for more news and up-to-date information.

Pour tous ceux qui pensent descendre à Ottawa pour la Fête du Canada: vous êtes les invités pour une journée informelle de nage, sport, et de barbecue le dimanche, 2 juillet au Lac Philippe, dans le Parc de la Gatineau. Amenez de la bouffe, ainsi que vos équipements de pique-nique/barbecue, de nage, de sport, etc – tout ce que vous voudrez. Nos activités au Lac Philippe ont toujours été remplies de plaisir et de camaraderie, et nous espérons continuer cette tradition.

lac philippeLa journée sera le dimanche, 2 juillet, pour donner la chance aux gens de participer aux activités estivales le samedi. Venez tôt (9h-10h) le samedi pour nous aider à garder notre place. Venez plus tard (12h) si vous ne voulez que de la bouffe 😛 Ça promet d’être une bonne occasion pour s’amuser et être ensemble entre amis, alors invitez vos amis et amenez-les!

Pour en savoir plus, envoyez-moi un courriel. Aussi, sauvegardez ce site dans vos liens favoris et retournez plus tard dans la semaine pour des infos mises à jour.

back from sherbrooke / de retour de sherbrooke

so I travelled down to Sherbrooke this past weekend, to visit my friends – the Baha’i youth – and to welcome back Catherine and Geneviève, who’ve been serving in Gabon for the past eight months and a half. It was a treat and a pleasure to see every one of them – I truly enjoyed myself, and felt none of the anxiety I sometimes experience when I’m in social situations. I think I must truly love these youth. I’m certainly proud of their level of energy, their great love for each other, and their willingness to bend their efforts to fulfill the Plan of God for this Day. Remember the Canadian Baha’i National Convention, where Baha’i institutions announced their intention to establish 40-odd intensive programs of growth across Canada to help meet the goals of the current Five Year Plan given to us by the Universal House of Justice? Sherbrooke’s Baha’i community is among those targeted for growth. And to know the Baha’is who live there, you know they’re ready. The love and devotion expressed in that community is awesome. I just hope I can share a part of their path.

C’était avec une grande joie que j’ai pu me rendre à Sherbrooke cette fin de semaine pour célébrer le retour au Canada de Catherine et Geneviève, deux jeunes baha’ies de l’Estrie qui sont parties au Gabon pour presque neuf mois pour enseigner la Foi baha’ie et servir l’humanité. Il y avait plein de monde là pour fêter leur retour, y compris la famille, leurs amis du cégep et de l’université, et bien sûr une gang de jeunes baha’is. Et bien sûr il y avait plein de bouffe (du barbecue, sous une averse de pluie). On a beaucoup jasé, et puis bien sûr on a pris le temps de regarder tous leurs photos du Gabon en format diaporama, avec leurs commentaires. À la fin de la soirée, on est allé voir des films on s’est loué un X-box on a enlevé les tresses à Catherine et on s’est couché tard. Le lendemain, après un bon déjeûner, du bon jasage et un fracas au Pictionary, moi, David et Karine ont repris la route pour Ottawa.

Ça me fait remémorer mes années de service au Québec de revoir Cat et Gege, de les entendre raconter leurs histoires de bonheur et de malheur. Il y a quelque chose qui se passe quand on est pionnier pour sa Foi qui provoque un changement, non, une transformation profonde, et ce pour tous et chacun sans exception. Ça m’a vraiment touché d’être ramené à réfléchir sur cette transformation en l’observant dans les autres.

Cette transformation intérieure dans nous-mêmes provoque des changements externes, bien sûr – on devient plus à l’aise avec le service parce qu’on connaît ça. On comprend mieux ceux qui souffrent, qui se sentent seuls ou désespérés, parce qu’on a vécu ça. Et, du moins je l’espère, on comprend un peu mieux ce que ça veut dire d’aimer Dieu et de s’en remettre à Lui. Tous ceux qui songent à servir en tant que pionnier, et même ceux qui se demandent s’ils auront jamais la force ou la foi ou le détachement nécessaire pour une telle affaire, faites-moi confiance – allez-y, et mettez le doute à côté. Et ceux qui ne peuvent pas? Participez dans les programmes intensifs de croissance, joignez-vous à un cercle d’étude, ou, si vous êtes animateur, offrez-en un à votre cercle d’amis qui cherchent à connaître la foi baha’ie, ses écrits et ses principes. Chacun de nous peut laisser son empreinte et contribuer au Plan Divin.

C’est tout pour l’instant, mais gardez l’oeil ouvert pour des photos de la fin de semaine sur mon site flickr!

loup-garou / werewolf

wolf game 2A party-game sensation has been sweeping the nation… or, at least, the Ottawa Baha’i youth. It’s called “Loup-garou” or “Werewolf”; we generally call it “The Wolf Game”. It’s a discussion-based game of persuasion and intrigue. The rules are fairly simple. One person narrates the game, and hands out cards to each player. Players who receive Aces become the wolves, the player with the Queen becomes the old lady (aka the Seer), and the player with the Joker becomes Harry Potter (aka the Angel). Everyone else is a simple villager. The goal is for the wolves to take out all the villagers—or for the villagers to take out all the wolves. Every round, the village goes to sleep, and several things happen: the Old Lady peeks at someone’s card to determine whether or not they are a wolf; the Wolves choose someone to kill; and Harry Potter, who knows which person the wolves have chosen to kill, decides whether or not to save that person (which he can do only once). When the sun rises in the morning, the accusations start, and the village tries to figure out who is a wolf. That’s where the real fun starts, as each player tries to shift the suspicion away from themselves and onto others… Read about the game, its history and its variations.

wolf game ambienceSalut tout le monde. Vous cherchez un jeu amusant à jouer avec vos amis (courants et futurs)? Essayez donc le jeu des loups-garous, un jeu d’embrouilles, d’intrigue, et de persuasion qui devient vite le préféré des jeunes baha’is d’Ottawa… les règles sont simples: un narrateur raconte le jeu et distribue les cartes de jeu. Les joueurs ayant des as deviennent les loups-garous, celui ayant la dame devient la vieille femme, et celui ayant le fou ou “joker” devient Harry Potter. Tous les autres ne sont que de simples villageois. Chaque tour (ou chaque “soirée”), plusieurs choses arrivent: la vieille dame jette un coup d’oeil à la carte de quelqu’un, pour voir s’ils sont loups-garous ou non; les loups-garous se mettent ensemble pour tuer un des villageois; et Harry Potter, sachant quel joueur a été ciblé par les loups, a la chance de lui sauver la vie – mais seulement une fois par jeu! Dès l’aube, les accusations commencent, et les villageois se mettent à la chasse aux loups-garous… c’est là où débute l’intrigue, tout comme les joueurs, loups-garous et villageois, tentent de détourner les soupçons envers les autres… Jetez un coup d’oeil aux règles du jeu, ou familiarisez-vous avec la version commerciale: Les Loup-garous de Thiercelieux.