bientôt naw-rúz

un petit bonjour à tous les amis francophones à travers le monde; joyeux jeûne pour ceux qui observent le jeûne baha’i! nous sommes presqu’arrivés à mi-jeûne, avec seulement 11 jours qui restent avant le nouvel an baha’i—il s’agit du festival de Naw-Rúz, qui se fête le 21 mars, ou le premier jour de printemps. ici à Ottawa, l’hiver persiste encore mais se fait de plus en plus doux, au grand bonheur de tous ceux qui attendent avec impatience le grand soleil et les douces brises de l’été.

crocuses

Naw-Rúz est un mot persan (iranien) qui signifie nouveau jour. Donc, Naw-Rúz, fêté le 1er jour du printemps, représente à la fois un renouveau physique—le monde de la nature reprend la vie en toutes ses formes à partir de ce jour—et, du moins pour les baha’is, un renouveau spirituel. D’après l’histoire de la fête de Naw-Ruz racontée par M. Rochan Mavaddat, on apprend que la tradition zoroastrienne veut que le jour de Naw-Ruz démarque ce jour-là où l’homme fût créé. On voit aussi que le sixième imam (successeur du Prophète Muhammad) glorifie la fête de Naw-Ruz en ces mots:

Now-Rouz est le Jour où Dieu fit une Alliance avec les âmes de Ses serviteurs pour qu’ils Le reconnaissent comme l’Unique et qu’ils suivent Ses Envoyés et Ses preuves. C’est le Jour où le Soleil a éclairé le monde, où la brise s’est levée pour fertiliser les plantes et la terre est devenue verdoyante. C’est le Jour où l’Arche de Noé a enfin touché terre, où l’Ange Gabriel a apporté la Révélation à Sa Sainteté le Prophète, le jour où ce dernier brisa les idoles, (…) le Jour ou le Qà’im de la lignée de Muhammad, c’est-à-dire Sa Sainteté le Possesseur de la Création, se révélera !…

Pour Sa part, Bahá’u’lláh décriva la fête de Naw-Rûz dans l’encadrement du jeûne, donnant une profonde impulsion spirituelle à l’ancienne fête persane:

Loué Sois-Tu, ô mon Dieu, pour avoir fait du Naw-Rûz un jour de fête pour ceux qui ont observé le jeûne par amour pour Toi et qui se sont abstenus de tout ce que Tu réprouves. Permets, ô mon Seigneur, que le feu de ton amour, et la chaleur produite par le jeûne que Tu as prescrit les enflamment en ta Cause et les incitent à Te mentionner et à chanter tes louanges.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *